Vos Questions
Actualités

Zoom sur la continuité écologique des rivières

Zoom sur la continuité écologique des rivières

La continuité écologique des rivières peut se résumer par la libre circulation des poissons, des sédiments et des cailloux. Elle est indispensable à bien des égards car elle protège de l’érosion du lit et des berges des cours d’eau (rivières, fleuves, ruisseaux), elle favorise la migration des poissons comme l’alose, l’anguille ou encore le saumon et contribue fortement à maintenir un habitat aquatique de qualité.

Barrages et seuils menaces la continuité écologique

L’une des plus grandes menaces pour cette continuité écologique se matérialise par la présence de seuils et de barrages sur nos cours d’eau : 90 000 en France soit un obstacle tous les 2 km et 12 000 dans le bassin Loire-Bretagne.

La libre circulation des rivières est freinée par ces obstacles. Les conséquences de ce phénomène sont multiples :

  • Les sédiments s’accumulent et ralentissent la course de l’eau qui se réchauffe et s’évapore. Dans certains cas, l’eau s’asphyxie et des problèmes de qualité apparaissent.
  • Petit à petit les rivières perdent leur stock de cailloux à l’aval des obstacles ce qui entraîne l’érosion de leurs berges et le creusement de leurs lits. Ainsi, les digues cèdent, les zones humides s’assèchent et la nappe s’enfonce.
  • Les poissons ont beaucoup de mal ou ne peuvent rejoindre leur zone de frai. Les pontes échouent, les reproducteurs se raréfient et des espèces disparaissent.

Ces conséquences contribuent fortement à la dégradation de l’équilibre des rivières et la biodiversité est en danger.

Des alternatives existent

Face à cette problématique, des solutions existent même si elles ne règlent pas tous les problèmes :

  • Les Passe Poissons : Ils permettent une meilleure circulation mais sont inefficaces pour le passage des sédiments et des cailloux.
  • Les rivières de contournement : Elles sont efficaces pour la libre circulation des poissons et laissent passer une partie des sédiments.
  • L’effacement des obstacles : C’est la solution la plus efficiente par rapport aux poissons et aux sédiments mais cette alternative est compliquée à mettre en place car elle implique la disparition totale des obstacles.

La continuité écologique expliquée en vidéo

Découvrez la vidéo réalisée par L’Agence de l’Eau Rhône Méditerranée Corse et L’ONEMA (Office National de l’Eau et des Milieux Aquatiques):

Un bel exemple en Ille et Vilaine avec le retour du saumon dans le Beuvron

Le Beuvron est un affluent de Sélune qui prend sa source dans la commune de Parigné au Nord Est de l’Ille et Vilaine et qui continue sa course dans le département de la Manche.

En décembre 2015, les Techniciens rivière d’Ille et Vilaine y ont découvert douze frayères de saumon et un spécimen de 70 cm entre le Ferré et Saint-Georges-de-Reintembault.

Cela faisait 50 ans que le saumon n’avait pas pointé ses écailles dans le Beuvron. Vous imaginez donc la joie des Techniciens qui ont cherché à comprendre les raisons de ce come-back…

L’explication de ce retour est le parfait exemple d’une continuité écologique retrouvée. En septembre 2015, soit 3 mois avant cette belle découverte, le seuil de la pisciculture de Valjoie, à Montjoie-Saint-Martin (Manche) a été supprimé sur le Beuvron permettant au saumon de poursuivre sa course. Plus tôt, en 2013, un autre obstacle sur le Beuvron avait également été démantelé.

(Sources : compte Youtube Sauvonsleau.fr | Ouest-france.fr)