Vos Questions
Actualités

Lutte contre les nuisibles aquatiques dans le Pays de Fougères

Lutte contre les nuisibles aquatiques dans le Pays de Fougères

(©Wikipedia.org)

La surpopulation des ragondins et des rats musqués en Ille et Vilaine n’est pas sans poser des problèmes environnementaux et de santé publique. En effet, ces deux nuisibles introduits en Europe pour leurs fourrures provoquent des dommages sur les berges de nos cours d’eau et des cas de leptospirose chez des humains contaminés par l’urine des rongeurs.

Pour réguler ces populations les collectivités locales soutiennent le travail des bénévoles des groupements GDON (Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles) qui organisent des campagnes de piégeages partout dans le département.En 2016, ce sont 20 000 ragondins et rats musqués qui ont été prélevés en Ille et Vilaine.

Particulièrement actif dans le Pays de Fougères, le GNOM a organisé en février dernier, une rencontre qui a rassemblé 85 personnes sur le thème du piégeage des rongeurs aquatiques exotiques.

Lors de cet évènement, Cyrille Lejas et Pierre-Yves Rué de la FGDON 35 ont présenté les évolutions de la réglementation du piégeage et du tir sélectif, les nouveaux dispositifs de piégeage en phase d’expérimentation ainsi que les mesures de protection de la loutre qui depuis quelques années « refait surface » dans les cours d’eau bretons. Il ne faudrait pas que la population de loutres bretonnes pâtissent de la lutte contre les nuisibles aquatiques !…

Pour en savoir plus sur la Fédération Départementale des Groupements de Défense contre les Organismes Nuisibles (FGDON35) : http://www.fgdon35.fr/

(Source : Lachroniquerepublicaine.fr)